Logo
LES ECOS
LES ECOS

MAROC

LES ECOS

Marcel Abitbol a inspiré le réalisateur franco-marocain Jérôme Cohen-Olivar pour raconter l’histoire de ces familles juives marocaines qui ont quitté leur pays dans les années 70. Coulisses du tournage à travers le regard de son acteur principal, Avishay Benazra, dans le rôle de Michael Abitbol, qui rentre au pays à la demande de son père. Poignant.
Un Marocain à la conquête du monde

Avishay Benazra aurait pu opter pour une carrière professionnelle comme «il faut», devenir médecin ou avocat, mais le destin en a voulu autrement car la passion l’a rattrapé… La passion pour le cinéma, le stand-up, l’écriture et la musique. Né à Casablanca en 1985, celui qui a eu une jeunesse heureuse dans les quartiers huppés de la ville blanche a quitté sa ville natale à 18 ans pour des études de finances à HEC Montréal. Déjà inscrit à la FOL pendant son enfance, il ne peut s’empêcher de vivre sa passion parallèlement à ses études et s’inscrit à l’École nationale de l’humour de Montréal. Il profite également de ses moments libres pour apprendre la guitare, écrire et composer des chansons. Il quitte le Canada en 2008 pour vivre au Maroc pendant un an avant l’appel de Paris, ville où tout est possible artistiquement parlant. Il décide de faire de la scène et   présente  ses textes humoristiques lors de stand-up. Le public réagit positivement, il a un bon retour et continue ses exercices du direct tout en poursuivant sa formation aux Cours Florent. C’est tout naturellement qu’il est repéré par Jérôme Cohen-Olivar ! Le cinéma lui fait les yeux doux. «J’ai toujours été attiré par le cinéma. Ma première expérience derrière les caméras a eu lieu en 1997. J’avais 12 ans et j’ai fait de la figuration pour le film «Soleil», avec Roger Hanin», explique l’acteur dont le père a refusé une proposition de rôle dans le film à succès «Le boulet», avant de décliner le rôle de «Youri» dans Marock, de Leila Marrakchi. Des rôles qui auraient pu faire décoller sa carrière plus tôt, mais ce n’était que partie remise. Aujourd’hui, avec son tout premier rôle dans «L’orchestre de minuit», où il a décroché le rôle principal, il enchaîne avec un autre premier rôle dans un long métrage français en mars-avril 2016, avant d’entamer une aventure incroyable, une comédie musicale, en octobre 2016 qui débute une tournée dans tous les Zénith de France. Le tout, sans oublier le Maroc puisqu’il a tourné avec le réalisateur Kamal Kamal dans la série «Le Palais bleu» à Marrakech. Une étoile bien marocaine est née !

 

Source : Les Ecos

  • PURE PEOPLE
  • ILLY : DU TALENT ET DE L’HUMILITÉ